Louise Hanmer (1973) CH/GB: danseuse et chorégraphe. Elle s’est formée à New York à la Trisha Brown Dance Company, et au Mouvement Reaserch. En 2001, elle crée la compagnie Breathless, une plate-forme d’expérimentation entre mouvement, son, et image, basée à Genève. Dans la cadre de la compagnie elle a présenté « Une Curiosité », Théâtre du Galpon 2013, « Les ballets du jardin », BAL 2011, « Roll Over », Théâtre de l’Usine 2009, «Welcome!» Festival Particules, Théâtre de l’Usine 2005, « I feel always at home even in myself » ADC, Théâtre de Grütli 2002, « Like a Teddy Bear » Festival Local, Théâtre de l’Usine 2001. En parallèle, elle a crée plusieurs performance en plein air: 2012 « Une Curiosité » aux Hors-Lits à Vevey, « Coque » aux Libellules à Vernier, 2006 « Souffle », à la première édition du Festival des Arts Vivants de Russin, ainsi que dans le cadre de la programmation Blackbox à Bremgarten, 2004 « Long wave- short wave » à la Fête de la musique. Elle a également travaillé avec différents chorégraphes, performeurs et plasticiens, tels : Estelle Héritier « Aïkia » (2008), Foofwa d’Immobilité « Live and Dance » (2007), Jérôme Leuba « battelfield 9 / washington snipper » (2005), Marie-Louise Nespolo « Louise Parade » (2004), La Ribot « 40espontaneos » (2003), Gary Stevens « And » (2002). Bio 2014

Guillaume Guilherme (1985) CH: danseur et chorégraphe. Il étudie deux ans à l’Université de Lausanne l’histoire de l’art et l’allemand. En 2007, il donne une nouvelle orientation à sa formation. Il commence le Marchepied à Lausanne comme danseur pré- professionnel, puis professionnel à Coline à Istres (France). A P.A.R.T.S à Bruxelles, il se spécialise en chorégraphie. Il danse de 2012 à 2014 dans la compagnie Mathilde Monnier pour la création Twin Paradox et des projetsd’Yvonne Rainer, David Zambrano et Philippe Saire. En juillet 2010, il participe au festival Imaginez Maintenant à Marseille avec sa pièce Pas Grand’chose en collaboration avec Laurent Cebe et Lisa Vilret. En 2013, il présente Un nu, un projet personnel programmé au Festival Antigel à Genève, et il participe au Choreographic Laboratory de RESO à la Gessnerallee de Zürich. Bio 2014

Une CuriositéJoëlle Isoz (1973) CH: artiste bédéiste et illustratrice suit une formation artistique au CFP AA et aux Beaux Arts de Genève. Son travail évolue entre l’art contemporain – installations de film d’animation – la bande dessinée, l’illustration et le livre. Son univers retrace le quotidien, traque les souvenirs, les moments d’attente et les souvenirs dans un parcours entre réel et fiction poétique. Il cherche à emporter le spectateur vers une forme d’introspection. Elle participe à de nombreuses expositions, réalise des films d’animation, des livres et publie dans divers collectifs de bande dessinée. Son travail a été primé lors des bourses: Bertoud, Lissignol-Chevalier et Galland à Genève, Kiefer hablitzel à Bâle, Arcodis, pour résidence artistique à Cuba. Joëlle Isoz enseigne actuellement l’illustration et la bande dessinée au Centre de formation professionnelle des Arts appliqués (CFPAA) de Genève. Bio 2013

Raphaële Teicher (1985) B: danseuse et chorégraphe. Elle suit sa formation au « Ballet Junior » à Genève, dirigé par Sean Wood et Patrice Delay. Dans ce cadre elle participe aux chorégraphies de Gilles Jobin, Lucinda Childs, Fabrice Mazlhia, et Thierry Malandain. De 2006 à ce jour, elle danse pour plusieurs chorégraphes en France et en Suisse: Noémie Lapsezon « Pièce de cœur » (2010), Pascal Gravat et Prisca Harsh « Ouvrage de gueule » (2009), Guillermo Botelho « 8°/00 » (2008), « Live and dance », « Rythmix Dancerun 5 » Foofwa d’Immobilité (2007/08), « Auctor » Marie-Laure Agrapart (2007). Elle a également collaboré en tant que chorégraphe avec Marthe Krummenacker « RA de Mare », Théâtre de l »usine (2010), ainsi que pour « Passage », de la plasticienne Kim Seob, Théâtre de l’Usine (2011). Bio 2011

 Nicolas Wagnières (1971) CH: réalisateur. Après un parcours de disque Jockey et de disquaire, il poursuit de 2001-2005 des études de cinéma aux Beaux-arts de Genève. Après une année de post-grade, il travaille en tant qu’assistant durant trois ans. Au cours de ces années il réalisera plusieurs courts métrages « En quête » 2002, « Une ciel si bleu » 2003, « Tranzit » 2005,  « Hotel Jugoslavija 1.0 » 2007. De 2008 à 2010 il collabore au projet de recherche master cinéma HES-SO, « Walking-the-Edit » avec Ulrich Fischer. Il fonde durant la même année l’association Juste au Corps, qui s’oriente sur la création artistique entre danse et films. Il collabore régulièrement avec le chorégraphe Foofwa d’Immobilité, dont il effectue la caméra et la réalisation de clips « Public.cité » en collaboration avec la TSR 2010. Actuellement il travaille sur la réalisation d’un film documentaire autour de l’Hotel Jugoslavija à Belgrade. Bio 2011

Ruth Childs (1984) USA/GB: danseuse. Après une formation en danse classique aux Etats-Unis et à Londres, elle vient à Genève, où elle suit le cursus du Ballet Junior, qu’elle termine en 2005. Durand cette formation elle danse régulièrement dans les pièces crées au sein de la compagnie Junior, « Rythmix.Dancerun.5 (première) » Foofwa d’Imobilite, « Suite Pour Violes »  Dominique Bagouet, « Morning Calm » Ken Ossola, « Le Cid », « Gnossiennes », « Bolero » Thierry Malandain. En sortant de l’école. Elle est engagée par Jean-Marc Heim pour sa pièce « Creatura ». Depuis elle est interprète de Foofwa d’Imobilité, et danse dans « Incidences » au Théâtre de l’Arsenic, en mars 2007, « BodyToys » avril 2007, Delémont, Festival Evidence, « L’Art Eduq » Les Printemps du Galpon. En juin 2007, elle chorégraphie “A Part Ça”,  en collaboration avec Fanny Mayné et Raphaëlle Teicher pour le Festival Localdu Théâtre de l’Usine. Bio 2009

Mathias Glayre (1978) CH: comédien. Diplômé en 2002 de la Section professionnelle d’art dramatique de Lausanne, il enchaîne depuis les rôles dans toute la suisse romande. En 2001 “Pylade, Pier Paolo Pasolini, Théâtre du Grütli, Genève, mes, mis en scène par Jacques Roman, en 2002 La mégère apprivoisée, William Shakespeare, Théâtre des amis, Carouge, mis en scène par Raoul Pastor, en 2004 Le comédien métamorphosé, Stefan Zweig, Théâtre des salons, Genève, mis en scène par Jacques Maeder, en 2007 Les heures du diable, Marie-josé Auderset, Théâtre de Vidy, Lausanne, de Gérard Demierre. Il a également travaillé régulièrment pour la compagnie Gaspard. Récemment il a joué dans Libération sexuelle, une création de Dorian Rossel, présenté entre autre au Théâtre de l’Arsenic, et au Théâtre de l’Usine. Il a également figure dans différent court métrage. Bio 2009

Pauline Wassermann (1977) CH: danseuse. Elle achève en 2001 sa formation de danseuse au Laban Centre London où elle obtient son BA (Hons) Dance Theatre. En tant qu’interprète, elle participe à des projets de danse, théâtre et performances en Suisse et à l’étranger. A Genève elle a travaillé entre autres avec Foofwa d’Imobilité (2006-8), Guilherme Botelho (2005-7), Dorian Rossel (2006), Xavier Fernandez-Cavada (2006), Marie-Louise Nespolo (2004-5). Elle chorégraphie « Solo + Carton/ Boogie with the tubie » (2005) pour le Festival Local et « Glissement vers l’insectitude » (2007) pour les Scènes Libres II au Théâtre de l’Usine. Au printemps 2008, elle propose « Tête de veau ! », une experimentation performative solo, dans le cadre des Quarts d’heure au Théâtre Sévelin 36 à Lausanne. Bio 2009

Publicités